Les origines des “valables raisons” de Vincent Maitre.

Le brillant journaliste indépendant et Libre Pascal Décaillet titrait sur son blog hébergé par la Tribune de Genève:

Sur le vif – Samedi 21.12.13 – 19.01h
Les “valables raisons” de Vincent Maitre

À quand la suite (?), car :

On sait maintenant grâce à La Voix Li Gate.ch et à son coming-out du 23 septembre 2018 : ” J’ai explosé en plein vol “ – le 13 décembre 2012 – qu’il est lui aussi le complice et la victime du Joker, mais aussi celles du First Advisory Group, de l’agent A. Eigenmann 008 et de ses anciens employeurs : Pétroz P. et Canonica F..

Il s’est donc retrouvé entre le marteau et l’enclume. Ils n’ont rien fait pour le protéger de son burn-out-dépression.

Gaspard Couchepin était-il au courant de toute cette affaire en sa qualité d’ancien associé d’A. Eigenmann 008 ?

Grégoire Mangeat 009 lui a repris le manche à balai depuis le 1er juin 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code